Assurances automobiles : comment assurer un véhicule de collection

Assurances automobiles

L’assurance d’une voiture de collection est obligatoire, au même titre que tout autre véhicule. Toutefois, il existe des critères précis qui qualifient votre bien en tant qu’auto de collection, ce qui peut ouvrir droit à de nombreux avantages offerts par les assureurs. Voici l’essentiel à retenir à ce sujet. 

Assurances : définition d’une voiture de collection

Le Code de la route définit une voiture de collection comme étant âgée de plus de 30 ans. De ce fait, elle ne peut présenter les mêmes prescriptions techniques que les véhicules plus modernes. C’est à ce titre qu’il lui est attribué une plaque et un certificat d’immatriculation spécifiques. Pour cela, il faut contacter la Fédération Française des Véhicules d’Epoque (FFVE) et préciser les caractéristiques de votre auto : modèle, marque, année de mise en circulation, numéro de série, puissance, places assises et numéro de châssis. Ces informations doivent être accompagnées de plusieurs justificatifs : votre identité, votre domicile, des photos de votre voiture, ainsi que tout autre document démontrant que le bien vous appartient. Une fois que la FFVE aura traité votre dossier, elle vous fera parvenir la carte grise dans un délai de huit semaines.  

Au regard de la loi, tout critère en dehors de l’âge ne constitue pas un moyen de définir un véhicule comme une voiture de collection.  En revanche, du point de vue des assureurs, l’assurance voiture de collection peut être appliquée aux voitures dites « rares », même si elles n’ont pas été mises en circulation depuis plus de 30 ans. Ce critère de rareté tient généralement au fait que le modèle ait été produit en nombre d’exemplaires limité. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.mascotte-assurances.fr. Il est à noter que pour les voitures pouvant bénéficier d’une assurance collection, l’intervalle entre deux contrôles techniques est porté à cinq ans, au lieu de deux ans comme le cas de tout autre type de véhicule. 

Choisir le type d’assurance pour votre voiture de collection

L’assurance auto collection fait partie des couvertures obligatoires concernant tous les moyens de transport à moteur. En effet, circuler sans assurance automobile constitue une infraction sévère au regard de la loi, comme il est mentionné dans le Code de la route (article L.324-2). De plus, l’amende peut atteindre une somme de 3 750 euros, avec le retrait possible de votre permis pendant trois ans, ainsi que la confiscation du véhicule. Mais alors, faut-il opter pour une assurance classique ou une assurance voiture collection ? Certes, vous pouvez très bien protéger votre auto en contractant une formule traditionnelle, mais les contrats dédiés sont toujours plus profitables. En effet, l’assurance collection voiture n’est pas soumise aux mêmes règles que celles d’un véhicule normal. La première raison est que la voiture de collection est moins fréquemment utilisée, donc moins exposée aux sinistres.

En tant qu’objet de valeur, le propriétaire en prend soin avec grande minutie, d’où la réduction des risques de panne. Comme les tarifs proposés par les compagnies sont établis en tenant compte de toutes ces réalités, ils sont donc nettement avantageux. Néanmoins, vous pouvez choisir parmi d’autres formules non spécifiques aux voitures anciennes. La première est l’assurance au tiers classique. Toutefois, ce type de contrat, bien qu’étant associé à une garantie adaptée aux autos qui circulent moins fréquemment, n’offre pas une couverture pour les accidents sans tiers identifié.  D’autre part, il y a l’assurance intermédiaire, qui couvre la responsabilité civile et qui contient d’autres garanties optionnelles à choisir en fonction de vos besoins. Enfin, vous avez l’assurance tous risques, assortie d’une couverture complète.

Les particularités d’une assurance auto de collection

Une assurance collection voiture ouvre droit à l’indemnisation du conducteur en cas d’accident, en fonction de cotes spécifiques. L’assuré déclare la valeur de son bien et peut ajuster celle-ci compte tenu des réparations effectuées au fur et à mesure et toujours sur la base des cotes officielles. Les assureurs ont un intérêt particulier pour les voitures anciennes, et ce, pour diverses raisons. La première est liée au fait que les propriétaires soient souvent des passionnés et, en tant que tels, conduisent plus prudemment. Les vieilles autos sont davantage bichonnées et entretenues rigoureusement. Avec la réduction du risque de dommages, la prime est réduite d’autant. En cas de sinistre, le taux de remboursement sera déterminé suivant la cote officielle du véhicule, largement supérieure à la valeur argus.

Pour dénicher l’offre qui convient le mieux à votre profil et à vos besoins, vous pouvez vous servir des comparateurs d’assurance auto de collection disponibles en ligne. Grâce à ces outils gratuits, vous pourrez trouver le contrat qui correspond précisément aux caractéristiques de votre bien. En même temps, vous mettez les offres de plusieurs compagnies en concurrence, ce qui vous permet de bénéficier des meilleurs tarifs. L’obtention d’un devis en ligne ne requiert que quelques minutes. Il vous suffit de compléter certaines informations, sur la base desquelles l’assureur fixera les conditions du contrat. Vous pourrez également bénéficier de conseils personnalisés grâce au partenariat des assureurs avec des spécialistes en automobile.

Autos de collection : les conditions de souscription

Les modalités de souscription à une assurance véhicule collection sont plus strictes que dans le cas d’un contrat classique. En effet, le propriétaire doit avoir plus de 21 ans, disposer de son permis de conduire depuis au moins trois ans et ne pas avoir fait d’accident de la route dans un délai minimum de deux ans. En outre, il devra justifier de la possession d’un autre moyen de transport pour ses déplacements courants. Il arrive aussi que l’assureur qui propose une assurance collection voiture exige une carte grise accompagnée du mandat d’un spécialiste attestant la particularité de la voiture.

Quelle que soit l’option que vous choisissez, les conditions de franchise doivent faire l’objet d’une attention particulière. En effet, si votre bien subit un sinistre, la valeur de franchise sera plus élevée, car le véhicule est rare et donc, souvent compliqué à réparer. Cela dépendra également de l’ancienneté de la voiture et de sa marque. Les prix appliqués sont d’autant plus attractifs lorsque la distance parcourue avec le véhicule chaque année est réduite. Les citadines de collection telles que la 2 CV peuvent très bien être assurées avec une formule appropriée, pour un petit budget.  

Pourquoi assurer sa voiture de collection ?
Conseils pour assurer une voiture de luxe