Comment lire une police d’assurance auto ?

Lire un contrat d’assurance auto n’a rien de si simple, surtout, pour ceux qui viennent de s’y inscrire pour la première fois. Le souci, c’est que si vous ne connaissiez pas en détail ce qui est écrit sur l’assurance, vous risquerez de ne pas bénéficier des meilleurs avantages. Une police d’assurance, qu’il s’agisse d’une assurance commerciale ou non, a toujours de nombreuses compositions. Elle doit proposer une description des risques, qui est souvent faite par l’assuré. Le but est qu’elle puisse répondre à ses besoins. Il est également important de comprendre la couverture, ainsi que les conditions.

Que contient une police d’assurance ?

Tout le monde le connait, une police d’assurance contient une description de tous les risques à prendre, une couverture, ainsi que toutes les conditions permettant à l’assuré d’en profiter au maximum. Seulement, il faut faire attention à certains points. Comme exemple, les termes spécifiques écrits dans le contrat d’assurance peuvent varier selon le type de la formule. Il faut aussi tenir compte du fait que certains termes ne sont pas faits par des polices, ils peuvent prévenir des tribunaux. En gros, sur chaque police d’assurance, toutes les conditions ainsi que les termes utilisés ont été définis, soit, par la police, soit,  par un tribunal.

Comment déterminer la couverture de l’assurance ?

C’est également un point essentiel à prendre en considération. La couverture de l’assurance doit convenir aux attentes de l’assuré. Pour comprendre en détail la couverture de votre formule, vous devrez commencer par connaitre si le sinistre est couvert ou non. De même pour l’assuré. Ces deux éléments peuvent figurer sur les premières pages de la couverture. S’il s’agit d’une assure tous risques, en général, les pertes font aussi partie de la couverture. En effet, la couverture vous permettra de connaitre tous les éléments qui sont pris en charge par l’assurance.

Qui peut faire la souscription de l’assurance ?

C’est toujours le conducteur principal ou bien le propriétaire de la voiture qui se doit de faire la souscription chez une assurance. S’il a envie d’employer un chauffeur, il doit le considérer comme un conducteur désigné. Celui-ci doit signer le contrat, cela dit, il est autorisé à utiliser la voiture habituellement. Il faut noter que sur ce cas, ce conducteur, qui est dit « désigné » n’est pas en possession de la carte grise. C’est aussi le même cas pour un conducteur occasionnel. Seulement, il doit respecter les conditions du propriétaire.

Assurances automobiles : comment assurer un véhicule de collection
Pourquoi assurer sa voiture de collection ?